Il y a une dizaine d’années, j’ai découvert une histoire. La métaphore des gros cailloux de la vie par rapport à la gestion du temps et des priorités. C’est l’histoire du vieux professeur et des gros cailloux, qui est devenue une véritable philosophie à mes yeux ! Écoutez plutôt.

La métaphore des gros cailloux

Un jour, un vieux professeur donnait une conférence devant des dirigeants d’entreprises. Le thème : la gestion optimisée du temps.

Debout face à ce groupe de cerveaux, le vieux professeur commença ainsi : « Nous allons réaliser une expérience ».

Sous la table qui le séparait de son auditoire, le professeur prit un vase cylindrique en verre transparent qu’il posa devant lui. Il sortit ensuite une douzaine de cailloux à peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le vase.

Est-ce que le vase est plein ?

Lorsque le vase fut rempli jusqu’à ras bord, il demanda à l’assemblée : « Est-ce que le vase est plein » ? « Oui » répondit-elle en cœur. « Vraiment ? » lui rétorqua-t-il.

Il se pencha de nouveau sous la table et attrapa un sac plein de gravier qu’il versa délicatement sur les gros cailloux. Les graviers s’infiltrèrent entre les cailloux jusqu’au fond du vase.

Le professeur demanda à nouveau « Est-ce que le vase est plein » ? « Cette fois, oui » répondirent-ils, mais avec hésitation cette fois-ci. « Vraiment ? » leur rétorqua-t-il.

Il sortit de nouveau de dessous la table un sac plein de sable qu’il versa délicatement sur les gros cailloux et le gravier. Le sable vint combler tout l’espace entre les gros cailloux et le gravier.

Le professeur demanda à nouveau « Est-ce que le vase est plein » ? « Cette fois, oui » répondirent-ils, mais avec encore plus d’hésitation. « Vraiment ? » leur rétorqua-t-il.

Il se pencha une dernière fois sous la table et attrapa un bocal plein d’eau qu’il versa sur les gros cailloux, le gravier et le sable. L’eau s’infiltra entre les matériaux jusqu’au fond du vase et remplit complètement le vase ne laissant plus un millimètre cube de vide.

Le professeur leva la tête vers son auditoire et demanda : « Quelle conclusion tirer de cette expérience ? »

Un des élèves, relisant le thème de l’intervention, répondit : « Cela prouve que, même lorsqu’on pense que notre agenda est complètement rempli, on peut toujours y ajouter encore plus de choses à faire pour optimiser sa journée ».

« Et bien non, cher Monsieur » répondit le vieux professeur.

Quelle vérité nous enseigne l’histoire des gros cailloux ?

« Ce que nous montre cette expérience, c’est que si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le vase, il sera impossible de les faire rentrer tous. Si on a pu mettre les cailloux + le gravier + le sable et enfin l’eau, c’est parce que l’on a scrupuleusement respecté cet ordre qui a permis au gravier, au sable et à l’eau, de s’infiltrer entre les gros cailloux. »

« Et alors », lui lança un des participants. « Et alors ? » répondit le professeur.

Après un moment de silence, le vieux professeur leur dit : « Ce vase, c’est votre vie, et les gros cailloux, les choses les plus importantes à faire, ou celles qui comptent le plus pour vous. Votre santé, par exemple, votre amour, votre famille, vos enfants, vos ami·e·s, réaliser vos rêves, faire tout ce que vous aimez. En priorité. »

Et il conclut ainsi : « Si vous ne mettez pas vos gros cailloux en premier dans votre vie, celle-ci risque d’être partiellement remplie. Et contenir des futilités au lieu de ce qui vous tient à cœur. Alors, n’oubliez pas de vous poser la question :

– Quels sont les gros cailloux de votre vie ?

Déposez-les ensuite en priorité dans le vase de votre vie. Et comblez le vide avec les choses du plus au moins important : le gravier, le sable et l’eau. »

Les gros cailloux en vidéo

Pour clôturer cet article, voici une version vidéo de la théorie des gros cailloux. Je vous la recommande tant la fin est savoureuse 😉

J’ai partagé cette histoire sur les gros cailloux et le vase de la vie avec vous. Si vous avez une question, une suggestion ou avis, ou simplement pour partager, vous aussi, une métaphore qui vous aurait marqué, vous pouvez laisser un commentaire ci-dessous. Je vous répondrais volontiers.

Métaphore d’origine inconnue. Photo © Zeny Rosalina | Unsplash

Xavier Derégel | Webmaster éditorial certifié - Chef de projet - Consultant web

Xavier Derégel | Webmaster éditorial certifié - Chef de projet - Consultant web

Xavier vous accompagne dans votre démarche web pour passer de présent à visible sur Internet

Spécialiste SEO en mode 20% d'effort pour 80% de résultat. Il améliore ainsi la rentabilité de votre business en optimisant chacune de vos actions. Il est 100% sur le web. Tous les jours. Depuis plus de 10 ans.